20 octobre 2019

« Madeleine Delbrêl, assistante sociale » par Michèle Rault, historienne, responsable du service Archives de la ville d’Ivry-sur-Seine, conférence du 12 octobre

Du milieu des années 30 à la fin des années 60, des groupes de femmes chrétiennes laïques se sont établis à Ivry-sur-Seine, ville qui a contribué à façonner leur engagement. Avec leurs convergences et malgré leurs différences, ces femmes ont participé à l'effervescence missionnaire née aux lendemains de la Seconde Guerre Mondiale. À leur volonté de rester laïques et de mener une vie religieuse qui leur soit propre, s’est ajoutée l’idée qu’elles devaient partager le quotidien de la population par le travail, leur présence et l’engagement dans la vie locale. Madeleine Delbrêl, Monique Maunoury, la Mission de France féminine, « Les communautés ouvrières »[…]
Extrait de la conférence du 12 octobre,« Mieux connaître Madeleine Delbrêl artiste, assistante sociale et mystique ».

Article précédent