Ils nous soutiennent

Que retenir de Madeleine Delbrêl (…) ? L’essentiel ! À savoir qu’il est possible de vivre et d’annoncer l’Évangile dans l’humble quotidien que celui-ci soit imprégné par l’athéisme marxiste auquel Madeleine fut confrontée ou par l’indifférence et l’ignorance religieuses auxquelles nous sommes souvent confrontés. (…) Alors, comment ne pas se réjouir que la maison de Madeleine Delbrêl et de ses compagnes soit ouverte à tous ! Non pas à la manière d’un musée que l’on viendrait visiter avec émotion et nostalgie mais à la manière d’un lieu de ressourcement où l’on vient écouter, regarder, prier, rendre grâce afin d’entendre, encore et toujours, cet appel « à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve.

Mgr Pascal DELANNOY Évêque de Saint-Denis

Madeleine Delbrêl a été un don de Dieu à l’Église du XXe siècle. Dans une période à la fois féconde et troublée, ses initiatives apostoliques et ses écrits ont éclairé de la lumière de l’Évangile des situations complexes et de nouveaux défis missionnaires. Entièrement donnée à Jésus, répondant à une vocation particulière, enracinée dans un champ d’apostolat précis et ancrée dans la fidélité à l’Église, elle a ainsi acquis une dimension universelle et parle aujourd’hui comme hier à tous les chrétiens, laïcs ou consacrés, dans le monde ou dans le cloître, en France et ailleurs.

Père Abbé Étienne RICAUDAbbaye bénédictine de Fleury (St Benoit sur Loire)

Avec beaucoup de plaisir j’appuie (…) la restauration de La Maison du 11 rue Raspail à Ivry où Madeleine Delbrêl avec ses compagnes a vécu et où elle est morte, lieu symbole de son choix passionné de rencontrer l’Évangile dans le partage de vie avec tout le monde, en tant que femme mystique et concrète. Aujourd’hui, son témoignage aide beaucoup à une présence sans filtres dans ces périphéries qu’elle a aimées et dans lesquelles elle nous aide à vivre avec les yeux et le cœur de Jésus.

Mgr Matteo Maria ZUPPIArchevêque de Bologne (Italie)

Madeleine Delbrêl est pour moi un indicateur de direction, une femme qui oriente ma vie spirituelle de prêtre et d’évêque. Comme poteau indicateur sur la route de la foi et de l’Église elle a beaucoup à dire à l’Église de France, comme à celle d’Allemagne. »

Mgr Otto GEORGENSÉvêque auxiliaire de Speyer (Allemagne)

La maison de la rue Raspail sera sans doute comme la margelle d’un puits où il fera bon venir puiser de l’eau et croiser d’autres nomades qui aiment cette source rafraichissante.
J’aime croire que « le Onze » sera aussi le carrefour de mille initiatives d’une Église de plein vent.

Père Raphaël BUYSEFondateur de la Fraternité diocésaine des Parvis de Lille

Madeleine Delbrêl rappresenta un punto di riferimento importante per i cristiani di oggi. (…)  Le sue parole e la sua testimonianza, in un tempo complicato come il nostro, possono sostenere ed orientare tutti coloro che hanno fatto dell’aiuto la loro professione e che si trovano davanti a sfide umane e sociali decisive ed urgenti.

Prof.sa Rita CUTINIUniversità LUMSA di Roma e Università per stranieri Dante Alighieri di Reggio Calabria (Italie)